VIRTUAL PRIVATE NETWORK (VPN) OU RÉSEAU PRIVÉ VIRTUEL

 Cette technologie, très utilisée dans le monde de l’entreprise, permet de créer un tunnel (une liaison virtuelle), via Internet, entre deux réseaux physiques géographiquement distants et ce, de manière transparente pour ses utilisateurs. Eux seuls y ont accès (d’où son caractère privé) et les données envoyées au travers de ce tunnel sont chiffrées. Ceci garantit aux utilisateurs d’un VPN qu’en cas d’interception malveillante (espionnage, intrusion, etc), les données soient illisibles pour des tiers.

CAS PRATIQUE D’UTILISATION PROFESSIONNELLE

Un VPN permet d’aller d’un réseau privé à un autre réseau privé en traversant Internet dans un tunnel sécurisé. Ceci ne nous est pas vraiment utile car nous n’avons pas accès à Internet dans ce contexte d’utilisation. A travers un VPN “classique”, votre navigateur Internet ne peut pas aller sur www.google.com. Votre client mail ne peut se connecter qu’au mail interne de votre entreprise, et non à votre adresse email Internet. Vous êtes à l’abri, mais isolés. Le VPN possède toute les fonctionnalités nécessaires pour que l’on s’en serve de manière légale afin de protéger nos communications d’un point A à un point B. Mais ce n’est pas tout …

UTILISATION D’UN VPN EN MODE “ÉVASION VIRTUELLE ET CONTOURNEMENT DE LA CENSURE”

Internet est un lieu de communication et d’échange d’informations, ce qui ne plaît pas à tout le monde. Certains Etats surveillent et espionnent le contenu des connections de leurs populations et au besoin, n’hésitent pas à filtrer l’accès à certains sites ou services qu’ils jugent contraire à leurs intérêts.

Le schéma ci-dessous  présente un cas de filtrage mis en oeuvre par un gouvernement pour empêcher les internautes de son pays d’y déposer des vidéos de manifestations. Voilà un contexte idéal pour utiliser un VPN afin de contourner ce filtrage.

Le schéma suivant présente l’utilisation d’un VPN comme moyen de contournement du filtrage mis en place.

Vous l’aurez compris votre poste de travail remplace la société A et le fournisseur de VPN remplace la société B. La différence majeure est que le fournisseur de VPN vous connecte “réellement” à Internet et, de ce fait, Internet vous voit désormais connecté depuis la Suède et non depuis votre pays. Ainsi, le filtrage mis en place par votre pays ne s’applique plus. En utilisant un outil légal, le VPN, vous pouvez publier votre vidéo sur Youtube, consulter vos emails, surfer où vous voulez de façon sécurisée etc. Votre pays ne verra plus l’utilisation que vous faites d’Internet car vous accédez désormais à Internet via un tunnel dont l’extrémité se trouve en Suède, un pays où le réseau Internet ne peut être contrôlé par votre gouvernement.

Mettre soi-même en place ce type de service n’est pas chose aisée et demande une connaissance technique qui n’est pas à la portée de tous. Il existe heureusement des sociétés qui commercialisent ce type de services, rendant ainsi trivial la configuration et l’utilisation d’un VPN sur votre poste de travail.

BIEN CHOISIR SON SERVICE DE VPN

Le prix d’une connexion VPN est d’environ 5 euros/mois. Fuyez les VPN gratuits. D’une manière ou d’une autre, ces services “gratuits” trouveront un moyen de vous faire payer. Un VPN gratuit peut par exemple avoir été mis en place avec pour seule finalité d’espionner tranquillement vos communications (HoneyPot).

Fournisseurs de VPN :
VyprVPN
Astrill VPN
VPN Tunnel

La plupart des services VPN fournissent une documentation ainsi qu’un logiciel à installer sur votre poste de travail. Une fois abonnés à leurs services, vous recevez par mail vos identifiants de connexion : nom d’utilisateur & mot de passe (de la même manière que votre boite email).

Démarrez le logiciel fourni, entrez votre identifiant et mot de passe, le logiciel fera le reste pour vous. Il crée le fameux « tunnel » vers le pays que vous aurez préalablement choisi. Une fois la connexion établie vous voilà « virtuellement » dans un autre Pays.

Exemple d’interface de connexion :

UN VPN SUR VOTRE TÉLÉPHONE

Votre smartphone est, comme n’importe quel poste se connectant à internet, soumis aux restrictions mises en place par votre opérateur téléphonique – si vous vous connectez en 3G – ou par votre fournisseur d’accès – si vous vous connectez en wifi. Tout comme sur votre ordinateur, vous pouvez installer sur votre smartphone une application qui créera un tunnel VPN utilisable depuis votre téléphone portable.  La plateforme Android embarque déjà un client VPN dans le menu « Paramètre sans fil et réseau > Paramètre de VPN ». Munissez vous des informations fournis par le fournisseur de VPN que vous aurez choisi et configurez votre Android aussi simplement que votre poste de travail.

Texte et images fournis par Jean-Marc Bourguignon / fo0